Ignite talk, mode d’emploi (CR atelier du 17/6/15 Pole Paca projet)

Fini les parenthèses sans fin, les dépassements de temps de présentation, les discours rébarbatifs, les présentations interminables, les supports de présentation indigestes !
Vous voulez être dynamique, convaincant, vous concentrer sur l'essentiel, vous faire remarquer en quelques minutes pour promouvoir un concept, une idée, un projet…
Vous n'êtes pas suffisamment bon orateur ou professionnel de la communication  pour vous « contenter » d'un elevator pitch et avez besoin d'être cadré pour structurer votre discours.

L'ignite talk est fait pour vous !

 

Ignite talk, origine
L'origine du mot provient du mot anglais « to ignite » (enflammer, prendre feu, mettre le feu, s'enflammer , déclencher)
Brady Forrest (O’Reilly Media) & Bre Pettis (MAKE magazine) ont réalisé le 1ier ignite show en 2006 au sein de la Seattle tech community pour partager leurs passions personnelles & professionnelles.
Ignite est né de ce désir de combiner deux concepts : partager ses grandes idées & networking.
De même principe que l'elevator pitch (convaincre un auditoire en un temps court), l'ignite talk est plus structuré, cadré, minuté … mais aussi plus contraignant
Il est très utilisé dans le monde anglo-saxon, assez peu en France.

 

Un Ignite talk, c'est quoi ?
–    Ignite talk est un style de présentation
–    Le présentateur dispose de cinq minutes pour faire une présentation orale d'un sujet de son choix.
–    Utilisation d'un diaporama (présentation) de vingt diapositives (ni plus, ni moins).
–    Chaque diapositive est affichée quinze secondes (ni plus, ni moins).
–    Le défilement des diapositives est continu et automatisé.

 

Comment le mettre en œuvre ?

A noter que la préparation d'un ignite talk nécessite, selon le niveau visuel des diapositives,  de 45mn (quelques mots) à 3 heures (illustrations, videos, animation, images…).

–    choisir un sujet / objectifs
–    identifier les points/ messages qui permettent de présenter le sujet/ atteindre l'objectif
–    structurer et organiser les points/messages  en  idées clés (20 maximum)
–    Faire une diapositive pour  illustrer  chaque idée clé (contenu texte en vrac)
–    Automatiser le passage des diapo (15 secondes chacune)
–    Ajuster le contenu des diapos selon que les 15 secondes sont trop longues/ courtes
–    Affiner la présentation pour avoir 20 diapositives
–    Finaliser le visuel des diapositives
    Contenu des diapositive : quelques  mots, une image, une anecdote, une photo, un dessin…
    La diapositive n'a pas vocation a être lue. Elle doit soutenir l'idée clé
–    Finaliser le discours de présentation de chaque diapositive
    Le discours de présentation doit être systématique. Imaginons qu'on est a faire la présentation X fois, ca sera X fois la même présentation, mot à mot
    Ce discours de présentation peut être mis en page de commentaires de chaque diapositive
    le premier jet de ce message peut être constitué du texte initial (points/ messages)
–    Vérifier que le présentation de chaque diapo dure bien 15 secondes
–    Ajuster si nécessaire

 

Bonnes pratiques & retour d'expérience
*    le but d'un ignite talk n'est pas : de faire de la pédagogie, d'interagir avec les participants, de s'adapter au contexte/ salle/ ….
*    le but d'un ignite talk est : de faire une présentation percutante, de garder en tête les 20 idées/ mots clé d'une présentation
*    *    respecter absolument la structure imposée de  20 dia x 15' plutôt que ± de diapo et ± de temps par diapositive. La régularité  est un plus (sinon c'est qu'on en dit trop)
*    permet de structurer un discours ou même la présentation d'une seule diapo riche en contenu, évitant ainsi de faire de la prose.
*    Dans le cadre d'un action pédagogique, conférence, … :
–    cela peut permettre d'introduire/ cadrer le sujet
–    on peut prendre une diapositive complète (5mn) et la faire apparaître mot à mot toutes les 15 secondes
*    la préparation est hyper importante (il faut 1 minute pour préparer un discours d'1 heure et une heure pour préparer un discours d'1 minute)
*    contrairement à l'elevator pitch, l'ignite talk requière un support de présentation (quel que soit le format) et donc du matériel (ordinateur, video projecteur…)

Pour en savoir plus
Exemples d'ignite tak > http://igniteshow.com/

 Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *